La lutte contre l’habitat insalubre : une des priorités chez SOLIHA 84

Photo après travaux
Particuliers

Un logement est considéré comme insalubre lorsque celui ci présente présente un danger pour la santé et la sécurité de ses occupants et, éventuellement, pour ...

Le service Soliha MOBILISER LES AIDES NATIONALES ET LOCALES Vaucluse

Un logement est considéré comme insalubre lorsque celui ci présente présente un danger pour la santé et la sécurité de ses occupants et, éventuellement, pour le voisinage. Cela ressort de son état et /ou de ses conditions d’occupation (articles L.1331-1 et suivants du Code de la santé publique).

 

La lutte contre l’habitat insalubre fait partie d’une des priorités de SOLIHA 84. L’association intervient dans tout le Vaucluse pour rechercher activement les logements insalubres et réaliser les constats. SOLIHA 84 constitue les dossiers de demandes d’aides pour financer les travaux de résorption d’insalubrité.

 

Ce fut le cas pour une famille de 4 personnes rencontrée lors d’une de nos permanences à la Mairie de Malaucène. Nous avons été avertit de ce fait d’une situation difficile à résoudre par leur seul effort. En effet, ce ménage aux revenus modestes soulevait plusieurs dysfonctionnements dans le logement qu’il occupait : électricité dangereuse, fuites en toiture, humidité tellurique importante, chauffage non aux normes, absence d’isolation.

 

Ces propriétaires étaient éligibles aux aides mobilisables dans le cadre de l’OPAH (Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat) Multisites de la CoVe. Nous les avons donc accompagnés dans leur démarches: visite à domicile, constat d’insalubrité, conseils sur les travaux, recherche d’entreprises, montages des dossiers de demande d’aides, suivi des dossiers, visite après travaux.

Le projet de résorption d’insalubrité nécessitait un investissement de 55 197 €. SOLIHA 84 a pu mobiliser 12 000 € d’aides de l’Anah, 3 000 € d’aides de la CoVe, 1 500 € d’aides de la Région Sud, 1 460 € d’aide du Conseil Départemental de Vaucluse, 1 829 € d’aide de la commune de Malaucène.

 

Le ménage a pu faire l’avance de l’intégralité des travaux en contractant deux prêts bancaires:

  • un Eco-PTZ (Prêt à Taux Zéro) du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes de 30 000 €, avec une échéance de 166 €/mois pendant 15 ans ;
  • un  Prêt avec remboursement par anticipation de 20 000 €, dont seul le remboursement des intérêts d’emprunts était imputé au ménage pour un montant de 50 €/mois, en attendant de solder le prêt par les aides versées en fin de travaux.

 

La situation a pu être grandement amélioré en moins d’un an, grâce à la mobilisation de l’ensemble des organismes financeurs et de l’accompagnement par SOLIHA 84.

Montant de travaux
55 197 €
Montant de subvention
19 789 €
Restant à charge
35 408 €
Gain énergétique
38 %

Avant

Photo avant travaux

Après

Photo après travaux
Photo après travaux

Nos autres références